Le Clos Louie Louison et Léopoldine, 2012

Le Clos Louie Louison et Léopoldine, 2012 Zoom

Le Clos Louie cuvée Louison et Léopoldine - Millésime 2012 - Bordeaux Côtes de Castillon - 75cl - vendu par 6.

En savoir plus

Pourquoi ?

Cette cuvée provient de parcelles de coteau et du plateau de Saint-Genès de Castillon avec ses sols calcaires et ses argiles blanches. Ces deux hectares ont été acquis en 2012 – premier millésime ! – par Sophie et Pascal Lucin-Douteau qui connaissaient bien la région puisqu’ils avaient hérité du grand-père d’un premier hectare en 2002 également dans les Côtes de Castillon. Le Clos Louie est un mélange (et tri) des lettres « Lucin-Douteau ». Sans surprise, Louison et Léopoldine sont les enfants de ce couple de vigneron. Pascal est également le directeur technique du Grand Cru Classé Château Grand-Pontet, valeur sûre de la place de Saint-Emilion.

Pour quand ?

La forte proportion de cabernet franc (80%) marque au fer blanc de toute évidence ce vin et le reste de merlot lui assure le fruité et la séduction. Les vignes ont une cinquantaine d’années, ce qui n’est pas étranger au tempérament de Louison & Léopoldine. Cette micro-cuvée (4.300 bouteilles seulement) est issue d’un travail sur les vignes opéré avec des méthodes biologiques. Le nez mérite quelques minutes de patience pour s’ouvrir sur des notes de fruits noirs. La bouche est lisse, généreuse ; c’est l’idée de ce vin que je conseillerai volontiers sur des ris de veau ou des côtelettes d’agneau à la braise. Pascal le préfère sur des fromages – pas trop forts – ou sur de la belle charcuterie.

Pour L’anecdote ?

A l’accent bien bordelais, au regard franc et au palais toujours alerte, l’œnologue est modeste. La vedette, c’est le vin. Lorsque Pascal Lucin, entre deux allées de tonneaux, fait tourner le vin dans le verre, on devine presque les arômes. Ce sont ses particules élémentaires, il respire le produit. Bien avant le Clos Louie et le Château Grand-Pontet, ce Grand Cru Classé de Saint-Emilion où il fait des merveilles, Pascal Lucin était déjà bien décidé à ce que les vins de Bordeaux restent grands. Au risque de ne pas toujours être consensuel… Découvert au Château Garreau (Côtes de Bourg et Côtes de Blaye) en 2001, ce vigneron talentueux et sincère mérite amplement Le Pourboire.

 

 

 

  • Région Bordeaux
LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70