VENDANGES CHAUDES

  • VENDANGES CHAUDES

Chers amis, l’heure est grave.

Vous le savez, les vendanges sont aux vignerons ce que Sainte Marie de la mer est aux gitans, l’occasion de se retrouver et de célébrer le fruit du travail de toute une année en s’abaissant pour le ramasser.

Pas facile néanmoins de faire ce travail harassant qui nécessite de la force et de la vigueur, à tel point qu’il est de plus en plus dur d’attirer les jeunes dans nos vignes pendant les vendanges. Autrefois, passage obligé d’une jeunesse qui trouvait là un moyen d’arrondir leur fin d’été en profitant des derniers rayons de soleil pour gagner un peu d’argent à l’air libre avant de retourner dans leurs salles de cours, les vendanges n’attirent plus les nouvelles générations.

Il faut dire qu’elles rechignent de plus en plus à une quelconque activité physique au-delà du tapotement effréné de leur smartphone et des poses acrobatiques de quelques selfies aventureux.

Mais certains vignerons ne s’avouent pas vaincus et tentent avec des subterfuges vieux comme le monde de rallier les forces vives de notre jeunesse dans leurs vignes.

Vendanges naturistes

Ainsi en Australie un de nos savants viticulteurs a récemment développé une théorie (sûrement après la dégustation prolongée de son excellente production) propre selon lui à accroître notablement la qualité d’un millésime : il faut cueillir les raisins au clair de lune, tout nu...

« Le naturisme est une manière de vivre caractérisée par la nudité en commun, garante du respect de soi-même, de celui des autres, et de soin pour l’environnement. Ce havre de repos est aussi un espace où l’on se sent en sécurité, car le don visuel réciproque de la nudité suscite une réserve naturelle et une confiance en l’autre avec qui l’on partage des valeurs, une démarche d’acceptation de soi-même, une même vulnérabilité et un même bonheur simple de se réconcilier avec les agents naturels. »

Si l’impact de l’absence de vêtements sur la qualité du raisin prélevé, nous semble difficilement démontrable, faire les vendanges en tenue d’Eve devrait pouvoir éveiller l’attention de quelques jeunes gens en proie à de nouvelles sensations/ rencontres. 

Pleine lune sur les vendanges

A l’heure où les vendanges battent leurs pleins, nous ne pouvons que souhaiter que cette procédure se propage dans nos vignobles ce qui ne manquerait pas de relever le niveau festif des manifestations organisées par nos confréries des Chevaliers du Tastevin et de la Commanderie du Bontemps.

De quoi redonner des couleurs à nos vignobles et un attrait supplémentaire à une activité en perte de vitesse.

Nous pourrions même considérablement améliorer le système mis au point par notre confrère des antipodes en basant le recrutement du personnel sur les meilleurs éléments de la troupe du Crazy Horse et des rubgymen du catalogue Les Dieux du Stade.

Après tout, si ça ne fait pas mieux, ça ne pourra pas faire mal.

Les plus timides et les frileux pourront toujours cacher leurs attributs derrière une feuille de vigne comme ce fut le cas dans les représentations de nus à partir de la Renaissance en Italie.

En attendant le développement et le succès annoncé de ses vendanges naturistes d’un nouveau genre, vous pouvez dès à présent apprécier le travail du photographe Spencer Tunick dont la spécialité est le nu de masse dans des décors urbains mais aussi en plein milieu des vignes.

Cheers ! 

Newsletter

PayPal

LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70