Un bistro qui a du Chien de Pavlov

  • Un bistro qui a du Chien de Pavlov

Drôle de nom pour un bistro, surtout à Bordeaux où l’originalité des devantures de restaurants s’arrête au prénom du propriétaire. Pavlov... D’où vient ce nom à la douce consonance slave ?

Le puits sans fond d’informations qu’est Wikipédia donne quelques pistes intéressantes :

« Le réflexe de Pavlov est un réflexe conditionnel mis en évidence par Ivan Petrovitch Pavlov. À partir de 1889, le physiologiste montra que si l’on accoutumait un chien à accompagner sa nourriture d’un stimulus sonore, ce dernier pouvait à la longue déclencher la saliva- tion de l’animal sans être accompagné de nourriture. »


« Le réflexe de Pavlov est un des thèmes centraux du livre L’Orange mécanique (A Clockwork Orange) d’Anthony Burgess, et de son adaptation cinématographique par Stanley Kubrick, Orange mécanique. »

Dans les bandes-dessinées de Lucky Luke, Pavlov est le nom de l’un des gardiens du pénitencier, et semble être le maître du célèbre chien Rantanplan.

Les tauliers de cet alléchant bistrot sont donc des fans de Lucky Luke, de Kubrick et des expériences scientifiques animalières. Parfait, on aime aussi les expériences !

Rendez-vous dans la petite rue de la Devise en plein cœur du vieux Bordeaux, pour goûter aux plats de Mary et Max, deux jeunes pas- sionnés de cuisine.

Le cadre est sympathique, doucement branché. Le restaurant est plein, c’est bon signe.

La carte change au gré des saisons, du marché et de l’inspiration du moment. On opte, pour commencer et juste pour rigoler, pour quelques pieds de porc snakés et ravioles de joues de bœuf.

Puis, car il faut passer aux choses sérieuses, nous nous sommes tournés vers un cochon, la pluma ibérique pour être plus fidèle à la carte. Et là, le temps s’est suspendu. La tendresse de cette viande al- liée à une cuisson parfaite et un accompagnement judicieux, ont eu raison de nous.

Il faut dire que la bouteille de blanc des vignerons d’Estézargues

nous avait un peu attendries, pendant l’entrée.

Le Morgon qui a suivi aussi...

C’est un peu la recette du Chien de Pavlov, des plaisirs simples mais justes, une cuisine vraie et généreuse, une carte des vins élaborée mais accessible. On aurait presque envie de revenir dès le lende- main. A peine sortie du restaurant, on en salive encore. Un vieux reflexe de notre condition animale !

Le Chien de Pavlov
45/47 rue de la Devise

33000 Bordeaux

Téléphone : 05 56 48 26 71

www.lechiendepavlov.com 

Newsletter

PayPal

LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70