Leda, le chant du cygne

  • Leda, le chant du cygne

La rue du Cygne, dans le 1er arrondissement de Paris, pourtant au cœur de Paris, de ses Halles et du Quartier Etienne Marcel, a quelque peu été délaissée. Un magasin de boxe en liquidation, un ou deux restaurants aux façades sombres et peu accueillantes, un sex-shop bas de gamme… Fini l’ambiance d’antan, les lanternes rouges et les maisons closes bien tenues. La rue « enfermée » par la sortie de l’immonde souterrain des Halles a perdu de sa superbe. Pour la réveiller, il fallait une équipe de choc et un peu d’audace. Lancée sur son succès au Mojo Kitchen bar, Olivia Laffon a fait ce pari en lançant il y a peu Leda, un restaurant comme on les aime : produits de qualité et de saison, de jolis vins, le tout sans se ruiner.

Leda, pour tous les monothéistes, était le nom d’une déesse grecque dont Zeus était tellement fou amoureux qu’il se transforma en cygne pour la séduire. Une jolie histoire qui a forcément du inspirer Olivia et ses équipes en reprenant ce lieu et en faisant les travaux. Décoration soignée, ameublement et luminaires tendance art déco, bar en mosaïque et une verrière dans l’esprit des futures Halles. Une terrasse chauffée accueille confortablement une espèce pourtant bannie des restaurants depuis le 1er janvier 2008, les fumeurs.

Bref pari réussi, il fait bon vivre au Leda et la rue reprend des couleurs. Très bien me direz-vous mais on n’est pas là pour parler déco. J’entends votre estomac s’agitait, mais qu’il se rassure, ce qu’on va lui servir devrait lui plaire. Tube de crabe royale guacamole, tartare de daurade, carpaccio de magret de canard, chachouka, cuisse de pintade farcie, épaule d’agneau confite le tout avec des légumes du moment. Et pour ceux qui auront encore faim après tout ça, une Pannacotta au miel des fleurs ou une cocotte de soupe de mangue coco devraient vous rassasier.

Coté liquide, la carte des vins est resserrée mais pertinente, l’excellent champagne 1er cru Freresjean Frères, la cuvée de « V » du Domaine les Gouberts ou encore « Terre d’Aigles de Marcel Richaud sont proposés au verre. Pour se faire plaisir, deux ou trois belles bouteilles retiendront votre attention : le Chinon et l’Anjou de Jo Pithon et de battre mon cœur s’est arrêté d’Hervé Bizeul.

Dernier point, si la carte est très attractive, la formule déjeuner est épatante : une entrée et un plat du jour délicieux pour 15 euros. Qui a dit que Paris était devenu hors de prix ?

Leda

12 rue du Cygne

75001 Paris

01 42 36 83 88

www.ledarestaurant.com

Newsletter

PayPal

LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70