Klimt illumine la carrière de lumières

  • Klimt illumine la carrière de lumières

Les vacances sont peut être terminée mais lors de nos pérégrinations aoûtiennes, nous avons déniché pour vous un bon plan idéal pour vous évader le temps d’un week-end.

Direction le sud-est et ses baux de Provence, cette cité médiévale, foulée chaque année par plus d’un million de touristes, qui malgré son cadre unique, s’apparente de plus en plus à une attraction des parcs Walt Disney…

Et plutôt que de passer votre après-midi à prendre des photos de ce fameux village niché sur le massif des Alpilles, nous vous invitons à vous terrer dans sa carrière de lumières pour un spectacle haut en couleurs.

Ces carrières ont été creusées au fil des années pour extraire le calcaire blanc utilisés pour la construction du Château et de la Cité des Baux. En 1935, la concurrence économique des matériaux modernes les conduisit à la fermeture. Les Carrières trouvent une nouvelle fonction grâce au génie visionnaire de Jean Cocteau dans les années 1960. Émerveillé par la beauté des lieux et de son environnement, il décide en 1959 d’y tourner des séquences de son film «Le Testament d’Orphée».

Depuis 1977, des spectacles multimédia uniques au monde, dont la thématique change chaque année, y sont diffusés. Ils permettent une véritable immersion dans l’art, suivant un procédé savamment mis au point par Albert Plécy, président fondateur de l’Association Gens d’Images et de Cathédrale d’Images.

Cette année et jusqu’au 4 janvier 2015, ce sont les magnifiques toiles de Gustav Klimt et de ses disciples de l’école de Vienne qui illuminent les roches de près de 14 mètres de haut de la carrière. La projection Klimt et Vienne, un siècle d’or et de couleurs propose de redécouvrir dans un cadre magique, loin des palais de la Ringstrasse, l’oeuvre du maître de la Sécession viennoise et de ceux, qui, après lui, d’Egon Schiele à Hundertwasser, se sont inspirées de son goût pour la couleur, l’ornement et de sa vision d’un art qui se voulait «total».

Une expérience unique et une nouvelle vision de ces tableaux ici déstructurés et mis en scène à 360° le tout enrichi par de la musique classique forte pour un voyage sensoriel inédit. Une autre idée de ce que peut être un parc d’attraction aussi.

En sortant de là, des images plein la tête, allez boire un verre dans le petit village de Saint-Rémy de Provence. On y trouve de jolis vins des Alpilles comme ceux que produit le Domaine de Lauzières. Nous vous reparlerons de ce vin « Sin nomine », qui à défaut d’avoir un nom exprime, une fois dans le verre, une vraie personnalité.

Enfin si vous cherchez une bonne table pour finir votre journée, allez rendre visite à la reine Jeanne. Ce restaurant sert une cuisine élaborée et reprenant avec soin et talent les classiques de la région, la carte des vins fait la part belle aux terroirs du sud (goûtez le Grand Blanc d'Henri Milan si ce n'est pas déjà fait) et si la fatigue vous guette vous pourrez même coucher dans l’une des jolies chambres d’hôtes à l’étage.

Exposition Klimt et Vienne: Les Carrières de lumières, Route de Maillane, 13520 Les Baux-de-Provence.

Restaurant et Chambres d’hôtes La Reine Jeanne : 12, boulevard Mirabeau13210 Saint-Rémy-de-Provence

Newsletter

PayPal

LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70