Vive les Vins des Pyrénées !

  • Vive les Vins des Pyrénées !

Gascon un jour gascon toujours.

Même loin de sa terre natale on se rattache à ses origines et quand un restaurant au nom si évocateur rouvre ses portes sous une nouvelle direction efficace et motivée, on applaudi des deux mains et on ressort fièrement son béret direction la rue de Beautreillis dans le 4ème arrondissement de Paris.

La rue de Beautreillis ne vous dit peut être rien mais elle résonne dans la tête et la mémoire de tous les fans des Doors, le groupe mythique de Jim Morrison et du génial Ray Manzarek. Jim vivait dans cette rue et y passera les derniers jours de sa vie avant que la légende s’éteigne à l’âge de 27 ans suite à une overdose dans sa baignoire ou dans le passage entre le Whisky à gogo et l’Alcazar selon les versions discordantes.

A la base et comme son nom l’indique, l’établissement était une cave à vins. Une cave à vins vite transformée en bistrot à l’ancienne. Une cuisine traditionnelle, du terroir, et une ambiance vieux Paris nappes à carreaux… Un lieu dont les étrangers raffolent. Quelque peu endormi ces dernières années, frôlant le kitch parfois, le restaurant avait besoin d’un coup de frais. Forts de leur expérience avec leur premier restaurant, le Pamela Popo, dont nous vous avons déjà parlé en Janvier dernier, Thomas et Mickael viennent de reprendre les rennes du VDP. Après un week-end de travaux et une soirée d’inauguration d’anthologie le 8 mai, le resto rouvre. On y était le premier jour pour gouter la nouvelle carte.

Chiffonnade de Jambon Noir de Bigorre, ceviche de bar et escargots en sauce pour commencer sans oublier le foie gras maison du chef. En plat on retrouve la côte de bœuf façon Hervé du Wharf qui a fait le succès du Pamela Popo mais aussi une entrecôte de veau avec sa purée à la truffe. Coté poisson, on ne saurait que trop vous recommander le filet de bar en croute de pain de mie.

En dessert, il ne faut même pas hésiter, la brioche perdue est à tomber, un vrai délice.

 

C’est bien joli tout ça mais qu’est ce qu’on boit ?

Pour commencer on fonce sur le Mon Ptit Pithon d’Olivier Pithon en Côtes Catalanes, un blanc gourmand hyper frais. Attention la bouteille est souvent trop petite ! Si vous continuez sur les blancs ne passer pas à coté de la cuvée Caroline du Château Chantegrive. Plus cher, mais attention ce vin est une bombe qui fait des ravages. Une fois goûté on devient vite accro. C’est Graves docteur ?

Coté rouge, pour jouer le jeu et faire une belle découverte, commandez l’Irouleguy du Domaine Ilarria, c’est bon, c’est beau, c’est bio ! On vous reparle de ce domaine plus sérieusement très bientôt d’ailleurs.

"On dagizula" (bon appétit)

Les Vins des Pyrénées

25, rue de Beautreillis

75004 Paris

Réservation : 01 42 72 64 94

Newsletter

PayPal

LePourBoire 22 rue du cloitre saint merri 75004 PARIS Tlphone : 09 81 98 44 70